Quand la distance révèle l’importance de la camaraderie en entreprise

S’il est bien un aspect du confinement dont nous parlons finalement peu, c’est celui de son impact sur le sentiment de camaraderie dans le monde professionnel. Bien sûr, les articles qui parlent du télétravail, de l’obligation de s’adapter à ce nouveau mode de travail ou de l’importance d’intégrer davantage de flexibilité dans nos journées sont nombreux. Mais qu’en est-il du caractère social ? De la difficulté de maintenir l’engagement et la cohésion d’équipe à distance ?

Avec cet article, nous avons souhaité aborder le télétravail sous un angle différent : celui des relations et contacts humains.

Le travail, lieu d’amitié et de relations sociales

Loin des idées reçues selon lesquelles le travail est avant tout un lieu impersonnel, qui ne permet pas de créer de réelles amitiés, une étude menée en France en 2019 démontre que 87,2% des salariés considèrent leurs collègues comme étant amicaux. Le bureau prend dès lors un tout autre visage : celui d’un lieu de rencontres, d’échanges et de contacts.

Mais qu’en est-il alors du télétravail ?  Cette nouvelle norme qui nous empêche de nous rassembler autour d’un café pour discuter des derniers projets en cours, de prendre sa pause déjeuner ensemble. Ou, tout simplement, de prendre des nouvelles de nos collègues au détour d’un couloir.

L’isolement, la réelle difficulté du télétravail ?

Amélie Mauroux, qui a participé à l’étude, souligne que la difficulté principale du télétravail ne se situe pas tellement dans les conditions de travail en elles-mêmes mais plutôt dans le sentiment d’isolement qu’il crée chez de nombreux collaborateurs.

Entretenir des bonnes relations avec ses collègues est essentiel pour réduire les risques psychosociaux du monde professionnel (burn-out, épuisement mental, etc.). Alors, comment faire lorsque le télétravail dégrade parfois fortement ces relations professionnelles amicales ?

Une 2e vague vécue comme un coup dur

S’il est vrai que les retours vis-à-vis du télétravail étaient généralement plutôt positifs lors du premier confinement, on constate désormais que le ton a changé. La 2e vague a fait évoluer les mentalités. Elle s’accompagne généralement d’un épuisement mental lié à un certain sentiment d’isolement.

Devoir se réadapter, reprendre un nouveau rythme, jongler avec les visioconférences, etc. Nous sommes nombreux à vivre cette situation bien moins favorablement que lors du 1er confinement. Car désormais, ce n’est plus le télétravail qui est source d’angoisse (on connaît la routine, c’est juste une question de réadaptation) mais plutôt le climat anxiogène qui règne dans notre société et son impact sur notre moral.

C’est d’autant plus vrai que cette 2e vague correspond à une période de l’année plus froide, moins lumineuse et que l’automne et l’hiver, indépendamment de tout confinement, jouent déjà un rôle important sur le moral.

Une nouvelle vision de la camaraderie au travail

Cette fatigue mentale, l’isolement induit par le télétravail et donc la réduction des contacts sociaux que cela implique ont fait naître une nouvelle vision de l’amitié professionnelle auprès des collaborateurs. Même ceux qui n’y accordaient que peu d’intérêt se sont peu à peu rendu compte de l’importance des bonnes relations avec les collègues.

Le sondage Protime

C’est somme toute logique étant donné le temps que l’on passe au travail : environ 40 heures par semaine ! Nos collègues nous accompagnent donc au quotidien et avec le télétravail, c’est une grande partie de nos contacts sociaux qui se sont envolés. Lors d’un sondage que nous avons mené auprès d’un millier de travailleurs belges francophones il y a quelques semaines, des résultats similaires à ceux de l’enquête française étaient ressortis. Pas moins de 72% des salariés interrogés considèrent leurs collègues comme des amis et même 22% comme des amis proches.

L’importance de maintenir l’engagement

Des chiffres explicites qui démontrent bien l’importance de mettre en place différentes solutions pour maintenir la camaraderie et entretenir une bonne cohésion d’équipe au sein des entreprises. Déjeuner ou pause en ligne pour discuter de tout et de rien, groupe WhatsApp d’équipe, réunions fréquentes, pour réaliser le suivi des objectifs et s’assurer que tout le monde va bien… Les manières de garder le contact sont multiples et nécessaires. Certes, aujourd’hui la visioconférence est la nouvelle norme et ne remplacera jamais une discussion de vive voix. Pourtant, c’est aujourd’hui le moyen le plus efficace que nous avons en notre possession pour garder le contact et continuer à créer du lien avec nos équipes. Il est donc important de bien l’utiliser.

Camaraderie et cohésion d’équipe, clés de l’engagement et de la productivité

Au-delà du relationnel, la camaraderie et la cohésion d’équipe sont de formidables sources d’engagement et donc productivité. Avec l’importance grandissante de la flexibilité, la productivité, en effet, n’est plus une question d’horaires mais plutôt une question d’engagement. Vous n’êtes pas productif parce que vous avez fait votre journée de 08h-17h. Vous l’êtes parce que vous aimez ce que vous faites et que vous avez à cœur de bien le faire, pour vous et pour votre entreprise. Et pour parvenir à un tel engagement, le relationnel au sein des équipes est un facteur clé.

La camaraderie, valeur phare de Protime

Et Protime dans tout ça ? Et bien tout d’abord, il est important de revenir sur la camaraderie, l’une des 4 grandes valeurs de notre entreprise. Great Place To Work durant 8 années consécutives, cette période de crise nous a permis de nous remettre en question, d’évoluer. Plus que jamais.

Loin de nous reposer sur nos acquis, en effet, nous relevons sans cesse de nouveaux défis pour que cette valeur vraiment essentielle à nos yeux fasse partie intégrante de notre ADN. Et cette année, le défi était de taille : nous avons dû revoir notre vision de la culture d’entreprise pour qu’elle colle à cette distance qui nous est imposée chaque jour.

Blog

L'espace de travail hybride: un changement de paradigme nécessaire

Tout le monde s'accorde à dire qu'il y aura un avant et un après Covid-19. Rien n'est plus vrai pour notre manière de travailler. Et si l'avenir du travail était hybride ?

Blog

L’engagement des équipes en période de distance sociale : ce défi quotidien

Fédérer et mobiliser une équipe est une mission passionnante, mais avouons-le : en période de télétravail généralisé, c'est tout de suite moins évident.