Plateformes collaboratives, les nouvelles armes secrètes des entreprises

"Des études prouvent que l’utilisation d’une plateforme collaborative permet d’optimiser son temps de travail jusqu'à 25 %."

À mesure que les années passent, le marché évolue et se spécifie, créant de nouvelles attentes. Satisfaire cette demande est un défi auquel répondent de nouvelles techniques managériales et de division du travail. Parmi elles, les plateformes de travail collaboratives tirent leur épingle du jeu. Pour Peter s’Jongers, CEO et fondateur de Protime, qui développe la plateforme 360°, cette nouvelle technologie permet de travailler de manière plus e§cace et intuitive en équipe.

Ces plateformes s’apparentent-telles à un Facebook d’entreprise ?

Peter s’Jongers : « Cette comparaison ne représente que la partie émergée de l’iceberg ! Là où les réseaux sociaux d’entreprise permettent de discuter d’un projet entre collègues, les plateformes collaboratives, comme Protime 360°, permettent d’aller plus loin dans l’attribution des tâches et de découper le travail plus e§cacement.  Par exemple, une personne sera en charge de l’aspect logistique d’un projet, une autre de l’aspect financier, et certains collaborateurs n’auront tout simplement pas le droit d’agir sur les modalités de gestion. Ils auront accès aux objectifs et auront une vision claire de ce qui doit être fait sans pouvoir modifier ces variables. C’est aux chefs de projets d’attribuer ces droits et de les gérer. »

Cette division du travail est-elle efficace ?

P. s’J. : « Des études prouvent que l’utilisation d’une plateforme collaborative permet d’optimiser son temps de travail de 25  %. L’idée ici est d’améliorer la division du travail avec des outils pratiques et intuitifs. Utiliser ce type de plateforme permet par exemple de réduire le volume d’e-mails jusqu’à 50 %. Ainsi, une absence ne ralentira pas l’avancement d’un projet, car le reste de l’équipe a accès aux tâches de la personne. Tout est centralisé dans la plateforme et non plus dans les boites mail personnelles. »

Ce type de plateforme est-il accessible à toutes les entreprises ?

P. s’J.  : «  Bien sûr  ! Chez Protime, la plupart de nos clients sont des PME, mais pas seulement. On parle donc de structures allant de 25 à 15 000 personnes. Nous nous rendons dans les sociétés pour expliquer le fonctionnement global de la plateforme aux employés. Cette formation d’une demijournée permet de se familiariser avec son utilisation avant de laisser l’outil dans les mains des employés. Pour plus de facilité, nous leur laissons des profils types de projets à adapter en fonction de leurs désirs. »

Simon Mewissen, redaction.be@mediaplanet.com