Le nouveau métier du DRH en industrie

Ces dernières années, le rôle du département RH a changé : son responsable est devenu un partenaire stratégique pour la direction et un pilier pour le personnel.

En général, les trois missions jugées les plus prioritaires des ressources humaines sont :

  • Recruter et retenir les talents en les aidant à se développer
  • Maintenir la paix sociale et améliorer le climat social dans l’entreprise
  • Favoriser l’engagement des collaborateurs afin d’augmenter sa productivité

Mais en industrie, d’autres priorités deviennent également la norme.

Le contexte industriel

Dans les entreprises industrielles, deux dimensions sont devenues essentielles pour les ressources humaines : la planification du personnel et le reporting. En effet, il faut pouvoir assurer la production avec le personnel suffisant tout en respectant le budget alloué. Cela implique d’avoir un contrôle permanent sur le planning et sur les coûts.

Qui, mieux que les ressources humaines, peut assurer ce suivi et anticiper pour pouvoir faire face aux imprévus ?

L’environnement a changé

Comment les ressources humaines en sont-elles venues à gérer moins d’administratif et plus d’analyse de KPI’s ? Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette évolution :

  • La digitalisation
  • L’externalisation de la paie
  • L’environnement économique et social instable
  • L’augmentation des compétences

Le cas de Gerresheimer

Monsieur Agdour, directeur RH et IT chez Gerresheimer Belgique témoigne de l’évolution de son rôle devenu plus stratégique. Au sein de cette usine de production verrière, l’équipe RH gère maintenant le planning du personnel de production. Il s’agit d’un outil qui leur permet d’allouer les ressources en fonction des compétences. Ce choix d’attribution des tâches est stratégique : en effet, Monsieur Agdour peut ainsi repérer tout dépassement anormal et persistant du forecast en termes d’heures et de budget. Il peut ainsi en discuter avec les chefs d’équipe et agir rapidement : engager, revoir la planification des équipes, demande d’ajustement du budget, … L’équipe RH et plus précisément son directeur est évalué sur base d’indicateurs très précis : respect du budget, gestion des heures supplémentaires, suivi de l’absentéisme, …

Des outils stratégiques

Gérer un personnel de près de 600 personnes, cela ne s’improvise pas. Chez Gerresheimer, ils l’ont compris en optant pour la digitalisation RH et se sont entourés des bons outils il y a une dizaine d’années déjà. La solution de gestion des temps de Protime a en effet été une des premières solutions implémentées à cette époque. Plus qu’un moyen efficace pour faciliter la paie, Protime Premium est utilisé à des fins de reporting et de décision. Quotidiennement, Monsieur Agdour reçoit un aperçu automatique des prestations de la journée (en heures et en FTE’s). Il peut ainsi savoir combien d’heures normales et supplémentaires ont été prestées. Il peut aussi, en un coup d’œil, analyser le cumul de ces heures depuis le début du mois, du trimestre ou de l’année et comparer ce chiffre au budget et au forecast. Les anomalies sont quant à elles automatiquement signalées. Ces données sont alors associées aux celles fournies par le secrétariat social ; notamment en termes d’absentéisme. Elles peuvent être aussi utilisées pour la planification des équipes.
La gestion des temps est donc devenue l’outil stratégique par excellence des « nouveaux DRH de l’industrie ».  

Pour en savoir plus sur le cas de Gerresheimer, cliquez ici

Curieux de savoir comme Protime peut vous aider à optimiser vos reportings?
Prenez contact avec nous via le formulaire ci-dessous.