Brutélé et Protime placent l’humain au centre de leur stratégie de développement

Brutélé, plus connue sous le nom de VOO est une entreprise de plus de 500 collaborateurs, directs ou indirects, avec tous les challenges que cela implique en matière de gestion du personnel. A la tête des ressources humaines : Eric Thomas et son équipe de drôles de dames. Ce surnom est bien entendu utilisé dans le bon sens du terme pour désigner le trio formé par Ibtissem, Olivia et Sypa.
Ce trio magique est brillamment assisté par Fabienne et Jo-Anne pour les tâches administratives. Equipe multiculturelle et riche d’expériences variées comme la comptabilité ou la traduction, elle fourmille d’idées pour améliorer la vie de l’entreprise. Brutélé nous a fait le plaisir de rejoindre notre équipe d’ambassadeurs Protime afin de partager avec le plus grand nombre leurs bonnes pratiques.

Une équipe articulée autour de l’autonomie et des initiatives

A l’arrivée d’Eric Thomas en 2010, le rôle des ressources humaines était centré sur la paie car le processus était assez chronophage. C’est ainsi qu’il a initié l’automatisation des processus en démarrant notamment la collaboration avec Protime pour la gestion des temps. Outre l’efficacité qui en a découlé, ce choix a surtout dégagé du temps pour la formation de l’équipe et le développement de nouveaux projets. Il n’en fallait pas plus pour créer une nouvelle dynamique qui s’est rapidement transmise à tous les départements de l’entreprise.

Une vision au centre de la politique RH

Brutélé en tant que fournisseur de services, place l’humain au centre de sa stratégie de développement. L’entreprise a bien compris qu’attirer les talents est primordial et les développer tout autant. Pour cela l’entreprise recrute en fonction de ce que les collaborateurs seront capables de faire demain, et non pour ce qu’ils savent faire aujourd’hui.

Une autre initiative originale et directement issue du département RH témoigne de la place centrale accordée aux collaborateurs : il s’agit du ‘RH Magazine’. Outil de communication indispensable entre les ressources humaines et l’ensemble des collaborateurs, il est aussi un moyen de rassembler les gens, fêter les réussites, les anniversaires ou les naissances, présenter les nouveaux entrants ou encore communiquer sur des problématiques d’entreprise qui concernent tout le monde comme l’absentéisme.

Des projets plein les têtes

Parmi les projets qui ont déjà été menés avec succès par l’équipe, citons notamment la révision du système d’évaluation, le plan de formation ou encore l’introduction d’un système de Warrants et un plan cafétaria.

Dans les cartons d’Eric Thomas et son équipe, la rémunération flexible ou encore la révision des descriptions de fonction. Afin de tirer le meilleur de chacun, l’équipe RH a placé ce projet en haut de sa liste. L’idée étant de réduire le nombre de fiches de 136 à 39 en se basant sur les rôles et compétences par catégorie de fonction plutôt que sur des missions et résultats attendus.

Cette vision plus globale permet de mutualiser les compétences et de collaborer davantage. C’est le cas par exemple lors du séminaire annuel qui réunit tous les niveaux de fonction en groupes de travail parrainés par un directeur. Ensemble ils réfléchissent à des thématiques nouvelles chaque année comme les évaluations, la communication, le changement ou encore la notion de « défis ».

L’automatisation des processus, seule clé de la créativité des RH ?

Comme en témoigne Eric Thomas, l’automatisation de la paie et de la gestion des temps a rendu possible l’ensemble de ces projets en libérant le temps de l’équipe. Mais il omet modestement de mentionner sa contribution en tant que manager : en effet, Ibtissem, Olivia et Sypa bénéficient d’une grande autonomie et de toute sa confiance. C’est ainsi qu’elles peuvent être force de proposition et ainsi contribuer au rayonnement de Brutélé sur le marché en tant que fournisseur et surtout employeur.

Cette vision correspond parfaitement aux valeurs défendues par Protime qui propose ses solutions de gestion des temps dans le but de libérer le temps de ses clients au profit de projets à haute valeur ajoutée. Placer le collaborateur au centre de la stratégie d’entreprise est selon nous un facteur de croissance car cela joue notamment sur l’engagement et ainsi sur la productivité des équipes. C’est ainsi que Protime a choisi d’intégrer à sa plateforme collaborateur un module de gestion des objectifs par exemple. Chacun a ainsi accès en toute transparence au suivi de ses propres objectifs et ceux de l’entreprise.